A pied plutôt qu'en voiture pour les trajets de moins de 2 kilomètres

Il est toujours tentant de prendre la voiture pour faire le petit kilomètre qui nous sépare de la boulangerie ou l'école des enfants. Une solution de facilité. Pourtant si l'on se motive à faire l'effort, on se rend compte que finalement cette distance n'est rien du tout et que à vélo ou à pied, c'est même agréable !


Les transports sont la bête noire de l'environnement. Nos habitudes sont bien ancrées et il est temps et surtout il est plus que nécessaire de supprimer certains comportements hérités des années d'opulence énergétique.
Un geste important est de diminuer l'utilisation de la voiture. Réservez la voiture pour les grands trajets, ou pour les cas où elle ne peut pas être remplacées par d'autres moyens de transport.

Sur une année, le Suisse moyen parcourt 13'600 kilomètres, un tiers du tour de taille de la planète!

Pas moins de 44% des kilomètres parcourus en Suisse le sont pour les loisirs. Viennent ensuite les déplacements pour le travail, avec 24% des distances parcourues et... le shopping, pour 12%.

Lorsqu'on prend le temps d'y réfléchir, on se rend compte qu'un certain nombre de trajets pourraient être faits à pied ou à vélo plutôt qu'en voiture. C'est souvent le premier pas qui coûte.

Prendre le temps de redécouvrir son univers. Marcher est non seulement plus sûr, mais aussi plus captivant. Si vous êtes en ville, levez les yeux et redécouvrez l'architecture qui nous entoure, ou laissez vous entrainer par un peu de musique. Ralentissez le rythme et appréciez.

A la première montée, notre cœur s'emballe et on se dit qu'on aurait dû prendre la voiture, qu'on n'y arrivera jamais mais non, on l'a fait, on a réussi ! Jour après jour, montée après montée, on persévère et finalement ce n'est pas si mal d'avoir laisser la voiture.


En marchant 2 kilomètres vous mettrez 30 minutes; pile poil la recommandation journalière de nos médecins. Les scientifiques recommandent à tout adulte de faire chaque jour 30 minutes d'activité physique, à une intensité modérée (légère augmentation du rythme cardiaque et respiratoire). Et vous n'avez pas besoin de faire ces 30 minutes d'un coup: vous pouvez additionner des blocs de 10 minutes pendant la journée.
Marcher et/ou faire du vélo dans son emploi du temps quotidien permet évidemment de rester en forme mais également de diminuer les risques de souffrir de maladies cardiovasculaires, d'hypertension, de diabète de type 2 ainsi que des cancers du côlon et du sein.

Saviez-vous qu'une femme qui marche d'un bon pas durant 30 minutes brûle 150 calories ? et un homme 235 ?

La marche est encore le moyen de déplacement le plus écologique! Pas de pollution, pas de bruit, pas d'embouteillage, pas d'énervement, pas de frais. Saviez-vous d'ailleurs que nos transports motorisés sont la première cause de bruit et de pollution de l'air? De plus, sur des trajets inférieurs à 2 km en ville, vous vous déplacerez à pied, souvent aussi vite qu'en automobile en utilisant les chemins de traverse. Vous pourrez en profiter pour vous arrêter sur votre chemin à la boulangerie, l'épicerie, tous ces endroits où vous ne devrez pas vous rendre plus tard en utilisant votre voiture... et vous récupérez ainsi votre précieux temps.

Marcher tous les jours peut facilement devenir une (bonne) habitude:
  • pensez à faire vos courses à pied
  • évitez les ascenseurs et les escalators
  • sortez marcher pendant votre pause déjeuner
  • descendez une station ou un arrêt avant votre arrêt habituel si vous circulez en transports en commun
Pour être efficace, la marche idéale se fait à environ 6 km/heure, d'un pas rapide et régulier. Le nombre de pas doit se situer aux environs de 10 000 dans une journée, ils se comptent facilement à l'aide d'un podomètre que vous pouvez fixer à votre ceinture ou à votre cheville.

En marchant 2 km par jour 5 jours par semaine, vous aurez parcouru 920 km sur une année sans émettre de CO2 et sans dépenser d'autre carburant que le vôtre, 100% propre et durable!

Dans le futur, la marche pourra même lier l'agréable à l'utile puisque des ingénieurs japonais ont mis au point une chaussure hydraulique de recharge: les semelles contiennent de l'eau qui est envoyée à chaque pression dans une turbine générant ainsi du courant électrique. On pourra alors, tout en marchant recharger n'importe quel petit appareil électronique!







< retour aux gestes du mois
< retour accueil

INSCRIVEZ-VOUS
C'est rapide et gratuit

 CONSEILLER CE SITE A