Mesurer et réduire votre bilan en CO2

En 2007, le rapport du Groupe Intergouvernemental d'experts sur l'Evolution du Climat (GIEC) a établi de façon indiscutable que le réchauffement de la planète est directement lié à nos activités humaines produisant des quantités démesurées de gaz à effet de serre.

Paradoxalement, notre planète, sans gaz à effet de serre, aurait l'allure d'un gigantesque congélateur aride et gelé ou régnerait la température idéale de –18C. Mais voilà, depuis la révolution industrielle la concentration de gaz carbonique, de méthane et de protoxyde d'azote dans l'atmosphère a augmenté sans mesure entraînant une augmentation moyenne de 0,8 C. Depuis, c'est la chasse ouverte au CO2 : danger public numéro 1.

Et pourquoi le CO2 particulièrement ? Parce que le méthane est issu de la fermentation de matières organiques, animales ou végétales et que nous avons peu d'emprise sur lui. Par contre, le CO2, lui, provient de la combustion des énergies fossiles que nous utilisons en permanence.

Face à cette situation... que faire ?

Au niveau politique comme au niveau des entreprises, nos sociétés sont encore très laxistes : il n'existe pas de cadre réglementaire assez exigeant pour nous garantir une réduction drastique de CO2 et par conséquent la survie de notre planète. Pourtant l'urgence se retrouve également dans la logique économique ! Comme le démontre l'économiste Sir Nicholas Stern à travers son rapport mondial, on peut, à travers notre économie mondiale, agir efficacement en consentant un investissement raisonnable ce qui coûtera bien moins cher à l'économie que si on n'agit pas. Des arguments qui devraient faire bouger nos entreprises, qui pour l'instant se sont principalement précipitées sur l'opportunité de parler développement durable à travers leurs publicités. Ce marché économique a la nécessité à moyen terme de re-réflechir son marketing et son business plan pour proposer de véritables alternatives durables à travers la dématérialisation de ses produits ou la mise en place d'écoproduits. Et si l'écologie rattrape l'économique, il n'y a pas de doute que les changements seront rapides.

En vivant dans une société qui détermine en grande partie nos habitudes de vie, personne n'a envie de tout quitter et revenir à un style de vie du Moyen-Age. Si l'on veut résoudre ce défi antagoniste entre qualité de vie et préservation des équilibres environnementaux, nous devons adhérer à d'autres modes de fonctionnement, devenir exigeant dans nos choix de consommation, adopter les innovations technologiques écologiques, devenir critiques, curieux et imaginatifs !

Nous contribuons tous, à notre petit niveau, à cette situation et nous pouvons tous participer pour préserver notre jolie planète. Il y a de multiples façons d'agir et tous nos gestes ont de l'importance. En devenant un "Ange gardien", adoptez chaque mois une nouvelle habitude, un geste simple et faisons baisser ensemble en Suisse votre et notre consommation globale de CO2.

La portée de vos gestes pourra vous sembler réduite... sauf si tout le monde s'y met !




EN SAVOIR PLUS :

La Suisse, en ratifiant le Protocole de Kyoto, s'est engagée à participer aux efforts internationaux pour limiter les changements climatiques. La protection du climat est un défi mondial. La principale base légale de la politique climatique suisse est la loi sur le CO2, qui vise à réduire, d'ici à 2010, les émissions de CO2 en Suisse de 10% par rapport à 1990, soit une dimension de 4 millions de tonnes de CO2.
La politique climatique suisse
La taxe sur le CO2 sur les combustibles sera introduite en janvier 2008

Informations générales:
Site de l'OFEV et de la division Climat.
Site du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) (en anglais).
Site de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN).
Site de ProClim (Forum for climate and global change, antenne d'information sur la recherche suisse en matière de climat) (en anglais).


< retour accueil




L'Association NiceFuture a lancé ce projet en 2007. En 2012, le site évolue, animé d'une nouvelle dynamique, et aboutira à la création d’une plateforme de partage de projets de développement durable.

Nouvelle plateforme d’échange de compétences et le réseau des «Anges»

Devenir «Ange Gardien de la Planète», c’est une initiative citoyenne pour participer à la préservation de notre Planète et de ses habitants ; c’est prendre conscience que chacun de nos actes compte, aussi petit soit-il, et que nos choix font aujourd’hui la différence pour demain. Devenez «Ange Gardien de la Planète» et faites des gestes pour le climat et pour la solidarité. Partagez une idée, un projet qui vous tourne dans la tête, au travers de cette plateforme, des synergies peuvent se créer et aider à le concrétiser !

Devenir Ange gardien, c'est simple et rapide !
Devenir Ange gardien, c'est simple et rapide !
Une fois inscrit comme «Ange Gardien», vous pouvez compléter votre profil et ainsi entrer dans le réseau des anges. Ce réseau social «à la facebook» est le premier outil Suisse de réseautage «écolo». Vous pourrez dès lors rechercher des personnes partageant les mêmes idéaux ou engagements, monter des projets. Une nouvelle plateforme de partage de projets en développement durable vient d’être créée.

Exemple: je cherche à organiser un événement sur la permaculture à Lausanne, et je cherche un espace ou un bénévole pour faire le flyer. Dans cette nouvelle plateforme, je pourrai introduire mes besoins. Les membres dont le profil correspond à mes besoins seront contactés. Les synergies créées donneront à un simple geste un impact multiplicateur important.

Complétez votre profil et commencez à rencontrer et à communiquer avec un réseau de gens conscients que demain, c’est nous !
IMPLIQUEZ-VOUS, C’EST BON POUR LA PLANETE, C’EST BON POUR VOUS !



     


KESAKO ?
L'action "Anges gardiens de la planète" permet à chacun de réduire son impact CO2 sur la planète au travers de gestes proposés mensuellement.
Elle a été lancée par NiceFuture fin juin 2007.
L'action Anges Gardiens de la Planète est reconnue comme 'Activité de la Décennie pour l'éducation en vue du développement durable' par la Commission suisse pour l'UNESCO

Nous sommes déjà

5'727 anges

Economie totale du dernier mois

619 kg CO2

Economie totale

1'770'463 kg CO2
MON PROFIL : login
votre e-mail   
mot de passe
Je souhaite créer un profil
Je n'ai pas encore de mot de passe
INSCRIVEZ-VOUS
C'est rapide et gratuit

 L'ange de la saison :
 François Vé

L'ange de la saison : François Vé - Interview et musique  Ecoutez la chanson "Jaune-Vert" !
SAVEZ-VOUS...
Si chaque Suisse utilisait un rouleau de papier ménage en fibres neuves en moins par année, cela permettrait de sauvegarder 14000 arbres. Utilisez le papier domestique avec parcimonie.
 CONSEILLER CE SITE A