Ouvrez l'œil en ramenant vos souvenirs de vacances!

Voici bientôt venu le temps des vacances et avec elles les nombreuses destinations exotiques à rejoindre. Des lieux dans lesquels vous serez inévitablement tentés par l'achat de souvenirs et de cadeaux pour vos proches. Mais attention, ne cédez pas à la tentation de ramener des objets issus du commerce illégal! Nombre de souvenirs qui peuvent sembler inoffensifs causent des dommages irréparables à notre nature, car ils sont confectionnés à base de plantes et d'animaux protégés. Ne favorisez pas le commerce illégal d'espèces en voie d'extinction! Cela pourrait non seulement vous coûter cher lors de votre passage à la douane, mais surtout nuire gravement à l'environnement.

Ouvrez l'œil et suivez les conseils du WWF en matière d'achat pendant les vacances! Un geste « Bonheur » à mettre dans toutes les valises!


Bannir le commerce illégal

Le site Web du WWF met en effet en garde contre les achats irresponsables effectués lors des vacances à l'étranger. Chaque continent dispose de ses propres richesses naturelles et d'espèces protégées qui font souvent l'objet de trafics divers en marge de la légalité. Bijoux de corail, coquillages, huiles essentielles, plantes et animaux vivants ou encore objets en ivoire, la liste des souvenirs est longue et pourrait laisser un mauvais... souvenir à son acquéreur. En effet, acheter des produits confectionnés à base d'animaux et de plantes protégés est illégal, pour la simple et bonne raison qu'il en va de la survie de ces espèces et de la préservation de la nature.

Par exemple, dans de nombreux marchés d'Europe de l'Est ou d'Asie, il est possible d'acheter des animaux vivants. Vous avez toujours rêvé de ramener un beau perroquet coloré à la maison? Rappelez-vous que leur transport dans notre pays est illégal et que souvent cachés dans les bagages, vous les contraignez à subir un voyage stressant et risquez de les voir succomber à ce transport forcé.

Ou alors, en balade dans les marchés, vous êtes émus par les mauvaises conditions de ces animaux et décidez de les acheter par compassion dans le but de les libérer? Cette « bonne action » ne ferait qu'augmenter la demande, aggraver la situation et favoriser le commerce illégal d'espèces protégées, car ces animaux seraient rapidement remplacés.

Le bon choix

Privilégiez les achats qui profitent au marché local et qui sont respectueux de l'environnement, comme par exemple des objets d'artisanat en bois FSC, en verre ou en pierre ou tout autre produit ne gaspillant pas les ressources naturelles de la région. Voici de quoi vous faire plaisir, faire des heureux sur place et combler vos proches dans le respect de la faune, de la flore et de la population locale.

> D'autres informations sur les sites listés en haut à droite de cette page, sous "EN SAVOIR PLUS".




< retour aux gestes du mois
< retour accueil

EN SAVOIR PLUS :

WWF


INSCRIVEZ-VOUS
C'est rapide et gratuit

 CONSEILLER CE SITE A