Triez vos déchets!

Près de 5 millions de tonnes de déchets sont produits annuellement en Suisse, soit 600 kg par habitant, dont près de la moitié pourra être revalorisée, le reste étant destiné à l'incinération.
Devenez vous même producteur de nouvelles matières premières en adoptant le tri sélectif!Ménagez les ressources naturelles et réduisez la consommation d'énergie en limitant et en triant vos déchets!

Dès ce mois de mars, avant de jeter pensez avant tout à réutiliser, réparer, troquer, trier et recycler pour faire baisser votre production de déchets et leur charge sur l'environnement. Un geste à ne pas jeter... à la poubelle!


Trier pour revaloriser

Entre les points de collecte en magasin, les Eco-Points et les poubelles pour le tri sélectif près de chez vous, le « tout à la poubelle » ne peut plus avoir sa place dans nos ménages. Faîtes rimer consommation avec production de ressources et non de poubelles! Vos déchets ont de la valeur et regorgent de matières premières qu'il serait dommage de détruire! Le verre récupéré permet par exemple de produire de nouvelles bouteilles, du sable ou de la laine de verre pour la construction, le PET donne vie à des tuyaux et même à des pull-overs polaires, le papier à des journaux, le métal à de nouveaux emballages et les déchets végétaux à du compost pour fertiliser les terres ou même à du courant vert (voir le geste « Environnement et CO2 » d'octobre 2007)!


Réduire les déchets

Limiter la quantité de déchets commence dès l'achat de vos produits en magasin. Évitez, par exemple, les articles qui sont suremballés. Sagex et plastiques finiront inévitablement par remplir vos sacs poubelles. Une charge de plus pour l'environnement. Privilégiez plutôt les emballages et les articles qui pourront être facilement recyclés. Choisissez des produits durables et de qualité qui ne termineront pas rapidement leur course à la poubelle, ainsi que des articles et des matériaux issus du cycle de recyclage. En jetant un coup d'oeil à l'entrée des centres commerciaux, vous remarquerez qu'ils sont souvent munis de poubelles spéciales pour la récupération entre autres du PET, des piles ou de l'aluminium. Rien de plus facile alors que de vider son sac en arrivant avant de le remplir à nouveau! Pour vous simplifier la tâche et éviter d'avoir de nombreuses poubelles chez soi, utilisez le cabas compartimenté Sakatri. Un must pour trier ses déchets à la maison!


La poubelle n'est pas... une poubelle!

Un récent article du « 24heures » (5 février 2008) révélait que le tri des déchets n'est pas encore rentré complètement dans les moeurs. En effet, sur une collecte de 3000 kg de sacs poubelles prélevés au hasard, devant les immeubles et villas munis des conteneurs pour le tri sélectif, seuls 2193 kg correspondaient à de vraies ordures ménagères, soit 73,1%. Le reste, qui aurait pu être trié et recyclé, était composé de:
  • Papier: 155 kg (5,17 % du total)
  • Carton: 83 kg (2,77 %)
  • Verre: 89 kg (2,97 %)
  • Végétaux: 233 kg (7,77 %)
  • Ferraille et fer blanc: 87 kg (2,9 %)
  • Textile: 80 kg (2,67 %)
  • Piles: 2 kg (0,07 %)
  • Canettes en aluminium: 13 kg (0,43%)
  • Capsules de café: 5 kg (0,17 %)
  • PET: 43 kg (1,43 %), environ 1000 bouteilles!

Un effort en matière de tri reste donc encore à faire, puisqu'il est encore possible de dénicher toutes sortes de déchets valorisables dans les poubelles, dont notamment des piles! Les métaux lourds (mercure, nickel et cadmium) contenus dans ces dernières ne devraient en aucun cas se retrouver dans les usines d'incinération car ils sont hautement toxiques. Utilisez des piles rechargeables pour diminuer le nombre de piles à recycler, car ce processus a un coût énergétique important et utilisez le bon conteneur au lieu de la poubelle traditionnelle lorsqu'elles sont en fin de vie. C'est le cas également pour les déchets spéciaux, tels que médicaments, produits chimiques, huiles minérales, tubes fluorescents, lampes longue durée, qui doivent faire l'objet d'un tri particulier. Enfin, pensez à vos appareils électroniques et électroménagers qui peuvent être ramenés dans les commerces qui vendent le même type d'articles. Ils sont tenus de les reprendre gratuitement et sans obligation d'achat même si vous ne les avez pas achetés chez eux.

Il faut savoir que l'incinération, même optimisée, ne vient pas à bout de toutes les substances contenues dans nos déchets. Un certain nombre de traitements doivent être entrepris avec les résidus de la combustion et de l'épuration des fumées, comme le confinement dans des décharges spéciales. Même si on tire profit de la chaleur qui se dégage de la combustion des déchets dans les usines d'incinération, ce n'est pas une raison pour l'alimenter avec des déchets toxiques ou qui pourraient être recyclés. Parmi ceux-ci, les déchets végétaux, qui constituent près d'un tiers de nos poubelles, sont composés à 90% d'eau et brûlent donc très mal, ce qui implique un coût énergétique majeur pour leur incinération.


Réutiliser et réparer, c'est recycler intelligemment

Des milliers de sacs plastiques sont utilisés et jetés chaque jour après une seule utilisation, avec un lourd impact sur l'environnement. Les sacs et cabas peuvent parfaitement servir plusieurs fois et finir par contenir eux-mêmes des déchets. La meilleure solution consiste à vous munir de votre propre cabas lorsque vous aller faire vos emplettes. Cela vous évitera de collectionner inutilement des sacs jetables. Les boîtes, cartons ou bocaux quant à eux peuvent devenir des éléments de rangement ou de conservation très pratiques. Nombre de choses peuvent encore être fabriquées avec un zeste d'imagination et de créativité à partir de déchets: des jouets, des décorations et même des meubles! Avez-vous essayé de réparer vos objets avant de vous en séparer définitivement? Si vous ne vous sentez pas l'âme d'un bricoleur, il existe des adresses, telle que La Bonne Combine, à Prilly, qui sauront donner une nouvelle chance à vos objets. Une économie de matières premières, d'énergies et de transports. Du tout bon pour notre planète!


Troquer, une autre façon d'offrir une seconde vie aux objets

Finalement, avant de mettre au débarras vos vieux objets et de les détruire, renseignez-vous, ils pourraient encore faire le bonheur de quelqu'un. Il existe à ce propos des bourses de matières secondaires qui permettent aux personnes d'échanger les objets dont ils ont envie de se séparer (http://www.forumdechets.ch/bourse/index.php).
Pour ce qui concerne vos textiles, nous avons la solution! Venez échangez vos fringues lors de la 1ère soirée « Etik & Troc », qui aura lieu le samedi 12 avril au Bourg à Lausanne, l'ancien cinéma reconverti en salle de concert! A cette occasion, ressortez du tréfonds de vos armoires vos fripes coup de coeur que vous ne mettez plus et venez les troquer. Des stylistes vous aideront à les « customiser » et à les personnaliser si vous le souhaitez. Vous y trouverez également à manger et à boire bio, des cosmétiques écolos, des produits naturels à tester ainsi qu'un défilé/showroom de marques éthiques qui ont le vent en poupe et qui sont encore pratiquement introuvables en Suisse. Sans oublier, l'électro DJ qui vous fera voyager sur des sphères vertes. Garanti sans silicone et sans collagène, 100% éthique, 100% bio, 100% made with love.







< retour aux gestes du mois
< retour accueil

INSCRIVEZ-VOUS
C'est rapide et gratuit

 CONSEILLER CE SITE A